27 octobre 2010

Le dernier amour de George Sand, Evelyne Bloch-Dano

ledernieramourdegeorgesand"Moins célèbre, moins brillant, moins doué qu'Alfred de Musset ou Frédéric Chopin, Alexandre Manceau ne laissa pas de trace dans les mémoires. Cet homme dévoué, qui avait choisi de se consacrer à sa reine de coeur, ne sortit pas de l'ombre. [...] Seule George Sand [...] garda dans le secret de son coeur le souvenir de l'homme qui l'avait aimée. Il avait été son compagnon et son ami. Une femme n'oublie jamais un homme qui lui a fait du bien.
Dix jours après la mort d'Alexandre Manceau, elle avait commencé un nouveau roman. Elle l'intitula : Le Dernier Amour."

Evelyne Bloch-Dano revient dans cette biographie vers l'homme qui partagea les quinze dernières années de la vie de George Sand, femme connue de tous pour ses amours tumultueuses, son rôle dans le romantisme et ses tournures masculines. Dans ce compagnon, ancien camarade de son fils Maurice, elle trouve stabilité, confiance et amour véritable. Lui graveur doué, elle écrivain talentueuse et prolifique de quarante-cinq ans, ils ont su se trouver, partager de multiples moments joyeux à Nohant, traverser des drames intimes, les bouleversements politiques de leur temps.

Mais Evelyne Bloch-Dano ne se contente pas de brosser ici avec talent ces années d'apaisement amoureux, elle raconte l'avant, elle explique l'histoire, les contextes, elle entre dans l'intimité d'une famille qui marquera les consciences et l'époque, elle donne aussi parfois son avis sur les rumeurs, les récits tronqués. Elle a cherché, fouillé, sa documentation est riche et foisonnante, son écriture jamais ennuyeuse. J'ai appris beaucoup, j'ai retrouvé l'impression que m'avait faite enfant la visite de la maison de l'écrivain (à Palaiseau ou Nohant ?) très blanche et colorée, j'ai pensé à ce vieux professeur de faculté qui me donnait toujours le sourire  - érudit sur George Sand  - et qui ne croyait pas à l'amour.
Un riche moment de lecture.

bouton3 Note de lecture - 4/5 - Editions Grasset - 20€ - Septembre 2010

Cathulu en parle - Le blog de l'auteure - Une critique de connaisseuse... - La Lecture de Keisha -

J'avais relu en 2008 La Mare au diable - Un article sur le blog des maisons d'écrivain dans lequel vous pourrez admirer de multiples photos de Nohant.

Ce titre est en lice pour le Prix Fémina Essai 2010 - Résultats le 2 Novembre

Posté par LESECRITS à 09:31 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :