22 août 2017

Vernon Subutex 1, Virginie Despentes

vernonsubutex

Et voilà, toi aussi tu as succombé à cette couverture beaucoup vue ici et là... et également à cette auteure, cette personne si riche et passionnante qu'est Virginie Despentes. Mais tu ne savais pas encore QUI était réellement Vernon Subutex avant ta lecture. Au début, ce personnage n'est seulement qu'un pauvre type, cinquantenaire, vaguement looser, vaguement rockeur, chômeur, ancien disquaire, ancien homme à femmes, qui peine à payer son loyer... Après avoir vendu toute sa collection de vinyles, les options se font rares pour Vernon. Et depuis qu'Alex, son ex-ami devenu un chanteur à succès est mort, il n'a plus personne pour le tirer d'affaires... C'est donc l'expulsion. Vernon doit trouver des endroits où dormir... Et c'est là que l'histoire démarre vraiment, quand Vernon, tel un spectre, vient hanter un à un les appartements de ses amis, laissant remonter à la surface souvenirs et désirs enfouis. Vernon Subutex endosse malgré lui ce rôle de révélateur, qui ne lui permet pas cependant de rester très longtemps chez chacun. Tout cela est bien précaire, tient sur un fil. Mais son seul bien, des enregistrements/confessions d'Alex qu'il détient sur cassettes, se révèlent intéresser beaucoup plus de personnes qu'il ne pouvait se l'imaginer, et susciter quelques convoitises. On le cherche, tandis que Vernon se perd dans le sexe, la drogue et dans un Paris moderne qui ne fait pas de cadeaux aux distraits... Chaque erreur peut l'amener à la rue. Combien de temps tiendra-t-il dans ce jeu d'équilibriste ? Et toi lectrice, tu es entrée dans ce livre-monde avec beaucoup de plaisir, découvrant à chaque chapitre une nouvelle face de ce kaleidoscope humain créé par Virginie Despentes, des personnages que l'on aime retrouver par hasard au détour d'une rencontre ou d'un accident, tout un panel d'amis que Vernon Subutex ignorait posséder... Les disquaires étaient des êtres populaires, il le découvre petit à petit. Bref, tu as très envie de découvrir le second tome à présent... A suivre.

Le livre de poche - mars 2016

En lecture commune avec Aifelle

Posté par Antigone1 à 06:45 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 août 2017

En voiture, Simone !, Aurélie Valognes

envoituresimone

Tu avais besoin de faire une petite pause pendant tes lectures de rentrée... (Et tu peux déjà dire, tandis que tu rédiges ce billet, que six titres attendent déjà bien au chaud le 24 août pour apparaître par ici...) Raisonnablement, tu devais aussi piocher dans ta vieille PAL... Mais nous sommes bien toutes pareilles... Comment résister à ce joli petit poche fleuri qui vient juste d'intégrer ta Pile à Lire ? Surtout que Monsieur Antigone venait tout juste de le dévorer. Et puis mince, c'est l'été !! Ce livre a auparavant été publié chez Michel Lafon, et en grand format, sous le titre Nos adorables belles-filles, et c'est bien d'elles dont il s'agit dans ce roman... des belles-filles. En effet, Martine et Jacques ont trois fils, et donc trois belles filles, aux caractères bien différents. Stéphanie est une mère de famille plutôt râleuse. Laura est végétarienne, ce qui n'est pas très pratique pour les repas. Et Jeanne, une sommelière rousse au caractère féministe assez affirmé, vient tout juste de commencer une relation avec le plus jeune des fils du couple, Nicolas, cuisiner de son état. Lorsque tout ce petit monde se retrouve chez les Le Guennec, dans leur maison en Bretagne, ça chauffe un peu, surtout que Jacques a un don particulier pour braquer son entourage... Même Martine, après bientôt 40 ans de mariage, commence à en avoir assez. Elle n'envisage pas sa retraite sans ses enfants et petits-enfants et sermonne Jacques sur le fait que sa mauvaise humeur éloigne les autres... L'intégration, dans ces conditions, est encore plus difficile pour les belles-filles qui en arrivent à traîner des pieds face à la perspective de vacances en famille... Et toi lectrice, tu étais pleine d'à priori face à ces couvertures qui fleuraient bon le feel good et le happy end mais tu as été séduite malgré toi par cette joyeuse bande qui ne cherche rien tant que de trouver des moyens de bien vivre ensemble... C'est léger, mais pas que, ça donne aussi mine de rien matière à réfléchir à ses propres comportements. Un bien joli livre pour l'été !! A glisser sans crainte dans son sac de plage... Tu l'as dévoré aussi.

Editions du Livre de Poche - avril 2017

01 août 2017

Roland est mort, Nicolas Robin

rolandestmort

Et oui, Roland est mort... et qui peut imaginer que ce soit si absurdement drôle. En effet, Roland est le voisin de notre narrateur, qui se voit attribué, après son décès, son caniche Mireille et l'urne funéraire de cet homme, isolé et sans famille. Le jeune homme était pourtant bien tranquille avant, à subir sans broncher les vocalises de Mireille Mathieu, en provenance de l'appartement voisin, à regarder toute la journée des films pornographiques affalé sur son canapé, à comater dans cette vie de chômeur désabusé, qui est son quotidien depuis que celle qu'il aimait est partie. Bref, Roland est mort, et ce n'est pas si facile de se débarrasser des restes de sa vie, de son chien, de ses cendres... Mais le voisin de Roland a-t-il vraiment envie de s'en débarrasser ? Surtout quand la délicieuse Chantal vient toquer à la porte du disparu pour une de ses séances de massage mensuelle, surtout quand il apparaît peu à peu qu'il a été choisi par le défunt, en toute connaissance de cause, pour recevoir ce qu'il reste de lui... Difficile de décrire le charme de l'écriture de Nicolas Robin dans ce livre, qui allie avec talent humour caustique, tendresse et finesse. Car en effet, malgré la somme de situations rocambolesques contées, malgré les portraits désopilants imaginés par l'auteur, il est surtout question de solitude dans ce roman. Tu l'as lu, ou plutôt dévoré, en une journée. Et tu as aimé la dose d'espoir qu'il distille aussi, sur la possibilité des imprévus, sur les rencontres fortuites, et sur tout ce qui permet de changer sa vie à tout moment... Une très chouette lecture de poche !!

Le livre de poche - mai 2017

Séverine du blog Blablablamia l'a lu aussi

30 juillet 2017

La fiancée du facteur, Denis Theriault

lafianceedufacteur

Tu avais été plutôt séduite par ta lecture du Facteur émotif, qui vient tout juste de sortir en format poche... sous une belle couverture jaune (voir ci-dessous), tu as donc été tentée de lire cette suite, qui en réalité n'en est pas vraiment une... Effectivement, dans le premier opus de Denis Theriault, si nous suivions principalement les tribulations de Bilodo, facteur de son état, il s'agit là de retracer exactement la même histoire, mais du point de vue de Tania, son amoureuse transie... Alors, quelle est donc cette histoire ? Bilodo est un facteur rigoureux, qui a pour seul vice de prélever de temps en temps quelques lettres personnelles pour les ouvrir le soir chez lui à la vapeur et les lire dans le secret de son appartement. Les lettres sont remises au courrier dès le lendemain et personne ne peut se rendre compte de cette indélicatesse. Bilodo aime particulièrement lire les missives de Guadeloupe d'une certaine Ségolène. Elle rédige de brefs haïkus pour un poète solitaire, un certain Gaston Grandpré, que Bilodo a aperçu une ou deux fois, un barbu excentrique, toujours vêtu d'un kimono rouge. Mais ce dernier décède subitement lors d'un accident, et Bilodo redoute la fin des lettres de Ségolène. Prendre la place de Grandpré dans cette correspondance apparaît très vite comme LA solution. Cependant, Bilodo doit apprendre à rédiger des haïkus crédibles, et s'attribuer la personnalité et la vie de Grandpré est en passe d'aller un peu trop loin... Tania est donc là, la serveuse du restaurant où les facteurs déjeunent chaque jour, qui surveille, aime en secret le jeune homme et fera tout pour attirer son attention et l'éloigner de Ségolène. Mais manipuler les sentiments de quelqu'un par amour ne donne pas toujours des résultats satisfaisants, Tania va l'apprendre à ses dépends, quand les situations se compliquent et l'assemblage de ses mensonges devient de plus en plus difficile à tenir... Tu n'avais plus tellement de souvenirs de ta lecture du premier opus, deux années sont passées par là, seulement un sentiment poétique qui perdurait depuis. La fiancée du facteur est du même acabit, poétique, douloureusement amoureux et prenant. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu Le facteur émotif pour apprécier cette lecture, et se laisser porter par la poésie des haïkus, l'émoi qu'engendre les amours non réciproques... mais tu regrettes sans doute un peu d'avoir eu le sentiment d'un plat que l'on te ressert, dans une assiette différente. Malgré ce bémol, voici un bien joli moment de lecture, léger, à emporter sur la plage par exemple.

lefacteuremotif1

Editions Anne Carrière - avril 2017

 

 

 

 

 

 

 Editions du livre de poche - mai 2017

Posté par Antigone1 à 11:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juillet 2017

Le camion qui livre ~ Le livre de poche

lecamionquilivre4

Tu as bien fait de partir à la rencontre du camion du Livre de poche pendant tes vacances dans le Finistère... car en postant la photo de tes achats (ci-dessus) sur Instagram avec le hashtag #lecamionquilivre tu as encore gagné dix titres supplémentaires !! Quelle chance, quelle joie (même si tu ne manques pas vraiment de lectures) et surtout quelle surprise !! Tu conseilles donc aux aoûtiens lecteurs d'aller faire un petit tour sur le site www.lecamionquilivre.com/ pour voir si il passe près de leur plage cet été... De nombreuses rencontres d'auteurs et ateliers d'écriture sont organisés autour de cette tournée. Tu l'as rencontré personnellement sur le port de Ploubazlanec ce jour-là (voir la vidéo ci-dessous), juste avant d'aller marcher sur l'île de Bréhat (magnifique) !! Plus bas, vous trouverez les photographies des livres de poche reçus cette semaine... De jolis billets en perspective !! Et merci encore aux éditions du Livre de Poche

Pictures22


11 mai 2017

Hier encore, c'était l'été, Julie De Lestrange

hierencorecetaitlete

Hier encore, on passait notre temps ensemble, un temps d'enfance à partager les baignades, l'été et l'insouciance... et puis, tout à coup, on se retrouve à la vingtaine, avec des études à terminer, un job à trouver, une vie d'adulte à commencer. Le cadeau de la majorité. C'est ce qui arrive à Alexandre, Guillaume, Marco, Sophie, Anouk et les autres, liés par l'affection ou le lien du sang. Ils se connaissent depuis toujours, depuis que les deux chalets d'été de leurs aïeuls ont été construits côte à côte et que l'amitié est née de cette proximité. Mais la jeunesse n'empêche pas les désagréments et les peines. Entre choix amoureux, expériences décevantes, et orientations à décider, il est surtout question de la vie en général dans ce roman, avec ses petits pas matériels, ses ratages, ses arrangements et ses belles rencontres. Et comme toi lectrice, tu as aimé suivre ainsi dans leurs hésitations et égarements ce petit groupe, le suivre au fil du temps, sur une décennie. Tu as trouvé que leurs expériences ressemblaient à la vie de chacun de nous dans ce qu'elle a de plus variée. Et comme c'était intéressant d'accompagner ces jeunes adultes dans leurs recherches d'appartement, leurs déboires amoureux, leurs disputes et réconciliations. Bien entendu, il y a aussi de la légèreté dans ce titre de Julie de Lestrange, mais beaucoup moins que tu t'y attendais. Souvent les personnages s'amusent, passent des soirées ensemble, boivent un peu, vont au cinéma, vivent une vie citadine ou l'argent n'est pas tout à fait un problème, bien sûr. Cependant, rien ne leur est épargné non plus de la réalité, des maladies des plus âgés, de la mort et de la solitude. Et tu as aimé cela, que rien ne soit acquis, ni facile, parfois très laborieux. Ce roman se lit comme une fresque et avec son style ample donne naissance à toute une galerie de personnages terriblements attachants ! Si vous avez un poche à choisir pour cet été... n'hésitez pas. 

Editions Le Livre de Poche - Mai 2017

Tu remercies Julie de Lestrange pour l'envoi de ce livre, sa dédicace et la rencontre, furtive mais intéressante et souriante, faite sur Paris, un certain jour, à l'Alcazar... ;) [clic] Grande hâte de lire le prochain ! 

Le carnet parisien recommande vivement cette école de la vie... [clic]

Posté par Antigone1 à 06:03 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 juillet 2016

Le secret du mari, Liane Moriarty

lesecretdumari "Je n'ai qu'un seul souvenir de votre fille."

Cécilia et John-Paul sont de ces couples que l'on envie ou déteste. Très organisés, parfaits, beaux et souriants, ils sont de toutes les actions bénévoles, sont impliqués dans l'école de leurs trois filles, dans la vie de la communauté. Cécilia organise des réunions Tuperware, activité où elle excelle. Elle rencontre ainsi Rachel, cette femme âgée et solitaire qui a autrefois perdu sa fille. Et elle croise de temps en temps également à l'école Tess, venue pour quelques mois soutenir sa mère accidentée avec son très jeune fils Liam. Mais sous la surface lisse, se cachent quelques désagréments. Le couple n'a plus de relations intimes depuis six mois, et pendant l'absence pour raisons professionnelles de John-Paul, les trois filles révèlent à leur mère le comportement étrange de l'époux de Cécilia, notamment ses pleurs sous la douche et ses regards tristes. De plus, Cécilia découvre par hasard une lettre à n'ouvrir qu'après la mort de son mari, de quoi éveiller une certaine curiosité, voire quelques soupçons, mais Cécilia est encore loin de l'affreuse vérité et de ses conséquences...

J'ai acheté ce poche lors de ma rencontre avec Le camion qui livre du Livre de poche à Morgat (29). C'est une lecture d'été idéale, un roman choral épais, de ceux qui décortiquent avec doigté les faux semblants des communautés bien pensantes, ici australiennes en l'occurence. Le secret du mari pourrait s'être inspiré de quelques épisodes de Desperate housewives, ce qui n'est pas forcément un défaut, bien au contraire. J'ai aimé ce livre, ses personnages attachants, le secret et la tension qui donnent au récit très vite des allures de thriller. Une lecture captivante.

Edtions du livre de poche - 7.90€ - Avril 2016

 

19 juillet 2016

Dans mes boîtes

... il y aura aussi tout ça !! Très gâtée par les éditions du livre de poche, que je remercie chaleureusement pour leur générosité. Et puis des petites bricoles, chinées par ma grande fille (15 ans aujourd'hui) et moi. Oserais-je vous avouer que j'ai adoré faire ça ? Mais que maintenant il faut être sage et arrêter de remplir.

Il est toujours temps de jouer pour ces boîtes, une seule, ou les deux [en cliquant ici] !!!

A gauche, la boîte littéraire. A droite, la boîte bricolage/détente. Quelques surprises supplémentaires ne seront découvertes que par les gagnantes. Rendez-vous dorénavant début août pour les résultats du tirage au sort. Bonne chance ! 

NB : modification de la date de fin des inscriptions, le 30 juillet au soir minuit, pour un résultat le 31 juillet dans la journée.

Pictures19

17 juillet 2016

Retour de vacances

Pictures18

... et que la Bretagne était belle, sous un soleil souvent frileux, mais qui donnait à la mer des couleurs paradisiaques. Je ne peux pas tout mettre en photographies ici. Je garderai en souvenir cette rencontre improbable avec le camion du livre de poche sur la plage de Morgat [son parcours ici]. Une occasion pour moi de me procurer des livres (encore) et un sac tote-bag, le jumeau de celui que vous pouvez gagner en jouant pour la boîte littéraire [jeu anniversaire ici]. Je me souviendrai de la très impressionnante exposition des peintures de Chagall à Landerneau (que vous pouvez voir encore tout l'été si vous passez dans les parages). Ainsi que du magnifique Calvaire de Plougastel-Daoulas... Et puis d'un réveil un peu brutal le 15 au matin, et de rester bouche bée d'incompréhension et de sidération devant ce que certains êtres humains peuvent imaginer d'atrocités à fomenter. J'essaye de ne pas penser à la réalité de ce qui a eu lieu. Les peintures de Chagall sur les réseaux sociaux, les couleurs associées à Nice, l'art pour thérapie et consolation, ont été ce qu'il y a eu de plus marquant pour moi depuis. Il n'y a pas de mots, mais que de l'amour à dire et à partager encore plus fort. Et puis Galéa va bien.

Posté par Antigone1 à 12:15 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 juillet 2016

Concours et pause

Mon blog se met pour quelques jours en vacances, le temps de profiter du soleil revenu et de la famille, mais il y a toujours des cadeaux à gagner ici [clic]. Ci-dessous, vous pouvez découvrir quelques éléments du contenu des boîtes en jeu. Pour l'instant, la boîte littéraire est très demandée... mais la boîte brico/zen n'est pas mal non plus. Bonnes lectures et à bientôt !! ;)

Pictures17-001

Petite info de dernière minute (le 08/07/2016)... Je viens de recevoir les surprises promises par le livre de poche pour vous gâter. Grand merci à eux c'est magnifique !! Je vous en parle plus longuement après le week-end du 14 juillet. Elle est bien cette boîte littéraire... ;)

LIVREDEPOCHE

Posté par Antigone1 à 10:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,