22 octobre 2011

Panier de fruits, Philippe Delerm

panierdefruits"[...] j'étais devenu un drogué du langage concentré."

Après avoir écrit un premier roman tout en subtilité, notre narrateur est pourtant bien fier d'avoir trouvé ce "Panier de fruits" que l'on retrouve encore aujourd'hui dans nos supermarchés. La publicité rapporte, c'est certain, et il faut bien vivre. De plus, la satisfaction peut s'avérer grande même si le succès reste toujours anonyme. "J'ai des millions de lecteurs" se vante-t-il.
Cependant, lorsque c'est l'obstination du mot qui rapporte qui prédomine, celui facile, éphémère, qui s'étend sur les trottoirs puis disparaît aussi vite qu'il est arrivé, où se loge l'orgueil de l'écrivan ?

Un jet littéraire, conçu par un Philippe Delerm ironique et réaliste. Une lecture qui amène un sourire déjà convaincu au coin des lèvres.

"Quelle unité dans tout cela ? Le sentiment d'avoir gagné pas mal d'argent chaque fois que je n'avais rien à dire, et d'en avoir presque perdu quand j'approchais d'un peu de vrai.
Du cynisme, oui, mais affadi par l'amour-propre. Après tout, je restais fier de ma fraise des bois, de l'opportunisme des mes calembours sportifs. Je n'avais pas encore écrit de quoi me mépriser tout à fait - en serais-je jamais capable ?"

Editions du Rocher - 5.18€ - 1998
(existe aussi en format Librio avec L'Envol - 2€)

Posté par LESECRITS à 09:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


03 octobre 2011

Mes petites machines à vivre, Maryse Vaillant

"Il me fallait être sur mes gardes. Tout ce qui se déchaînait ou se figeait m'annonçait des catastrophes. Je devais toujours craindre le pire. Je devais retenir le ciel pour qu'il ne s'écroule pas et les ombres pour ne pas qu'elles m'envahissent, scruter la tombée de la nuit, épier le brouillard, garder un oeil sur les averses et les giboulées. Et, surtout, toujours savoir où était ma mère. Plus que tout je craignais de la voir surgir à mon côté, silencieuse et immense, bavarde et minuscule. Intrusive. Invasive. Elle avait les mille bras et les mille têtes de l'angoisse la plus insidieuse."

mespetitesmachines_vivre

Mes petites machines à vivre n'est pas un livre de recette ; il n'apprend pas à mieux vivre. Maryse Vaillant y raconte en fait son enfance près d'une mère source d'une angoisse profonde, ses débuts laborieux en tant qu'éducatrice et puis ce qu'elle est aujourd'hui, combien elle use encore de toutes ces astuces de défense personnelle dont elle aimerait tant se passer.
Elle tente d'expliquer, nous suivons le fil de ses réflexions, et nous nous tenons près d'elle sur ce point d'étape dont elle a fait un ouvrage.
J'aurais peut-être aimé y trouver des méthodes, plus de densité, mais je ne suis pas déçue de la trace que ce témoignage a laissé dans mon esprit, bien au contraire.

"Accepter de vivre sous l'emprise du passé, sans la maîtrise du présent, sans la peur de l'avenir. Lâcher la vigilance anxieuse, n'en éprouver ni tension ni pression. Débrancher le fil qui relie à tout ce qui fait mal, les amours, les enfants, les désirs et les peurs. Et rester avec soi-même sans craindre d'être trop seule ou en trop mauvaise compagnie."

 JC Lattès - 16€ - Mars 2011

Cathulu l'a lu aussi

Posté par LESECRITS à 19:12 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

21 août 2011

La Voie Marion, Jean-Philippe Mégnin

C'est où, la voie Marion ?

lavoiemarion

"Il est revenu, souvent.
Enfin entre deux courses, ou quand le temps était à la ramasse.
Il était content de pouvoir fouiner dans une vraie librairie, comme il disait ; où l'on trouvait autre chose que des livres de montagne. J'en avais, bien sûr, mais pas seulement, juste mes coups de coeur. Ce n'est pas parce qu'on est à Chamonix qu'on doit être un obsessionnel des récits de courses et des photos d'altitude. Moi, j'ai voulu que ce soit comme ça, dès mon arrivée. Mettre ma griffe. J'avais de tout, des classiques, des contemporains, des essais...
Il n'avait pas une grande culture littéraire, mais il était curieux. L'idéal pour moi."

Marion s'est installée à Chamonix, elle y tient une petite librairie qu'elle bichonne selon ses goûts. Pierre est guide de montagne et il courtise la jeune-femme avec insistance, achète des livres, l'entraine avec lui sur les plus beaux parcours. Ils s'aiment, se l'avouent, se marient. Et puis, l'impossibilité d'enfanter arrive, insidieuse, détruisant sur son passage l'harmonie heureuse...

Dans cette histoire, tous les ingrédients étaient là pour me plaire, moi qui rêve en ce moment d'un peu plus de nature, d'être entourée des miens, de mon ancien métier de libraire... un état d'esprit lié à cette fin d'été dont j'ai aimé certains moments passionnément, et dont j'ai surtout apprécié le calme... Alors, j'ai ressenti beaucoup d'affection pour ce petit roman qui semble au départ bien sage mais dont l'ambiance se durcit peu à peu. Ce n'est pas une "grande lecture" mais un livre qui m'a remis sur les rails car tout à coup tous les autres se sont mis à me tomber des mains. On adore comment Marion prend sur elle pour se dépasser à coups de piolets et suivre ainsi son amoureux dans la montagne, on ne comprend pas vraiment le temps qu'elle prend à lui céder et le temps qu'elle perd aussi à lui taire ses états-d'âme plus tard... mais peu importe.
La Voie Marion a fait mouche.

bouton3 Editons Le Dilettante - 15€ - Août 2010Mes_images40

De nombreux liens sur la page éditeur du livre

Je salue également la jolie couverture de Marilou Laure, qui participe largement à l'attraction.

Posté par LESECRITS à 19:44 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

06 août 2011

L'invitation à la vie conjugale, Angela Huth

invitation_lavieconjugale"La vie de famille lui avait révélé les charmes de la solitude. De petits espaces innocents mais privés sont essentiels à la santé mentale des couples mariés, avait-elle très vite découvert, et elle s'arrangeait  pour que ces parties de sa vie soient tout aussi prioritaires que ses devoirs envers Martin et les enfants."

Comme Frances ne sait trop quoi faire de ses journées, et que son mari est occupé à élaborer des programmes informatiques élaborés, quand il ne passe pas ses nuits à observer les blaireaux de son jardin, le couple a décidé de donner à nouveau une soirée dans leurs propriété. Les invitations sont lancées depuis plusieurs mois. L'organisation minutieuse que cela implique distrait par ailleurs cette femme énergique et désoeuvrée du fait qu'elle ne pourra jamais reconquérir, Ralph, son premier amour. Car ce dernier est obsédé par Ursula, mère de famille et épouse heureuse en ménage.
Rachel, elle, se réfugie des heures dans son lit, pour oublier l'extérieur. Thomas, son mari, infidèle et maladroit n'en devine rien, tout pris qu'il est par son nouvel élan envers une peintre au talent intimidant.
Bill et Mary, eux, savourent la paix de la nature, tout en taisant au fond de leur coeur, les craintes que procure l'âge.
Ce petit monde hétéroclite va se retrouver, le temps d'un bal, une occasion toute trouvée pour redistribuer quelques cartes émotionnelles...

Si vous avez aimé le récit des femmes au foyer désespérées de Rachel Cusk, vous aimerez à coup sûr Angela Huth. Il y a encore ici une description fine des pensées et des gestes du quotidien, ainsi que de nos petites défaites intimes. J'ai particulièrement été touchée par Rachel, cette épouse effacée qui trouve un refuge inattendu dans le cocon de son lit et ce à l'insu de tous, et qui se complait dans ces moments volés... Sinon, on aimerait vieillir, comme vieillissent Mary et Rosie, mais enfin vous verrez, si vous ouvrez ce livre... qui reste au final assez optimiste, ouf tant mieux.
Une lecture agréable et lucide.

bouton3 Je voulais absolument partager avec vous la couverture si délicieusement kitch de mon exemplaire mais vous pouvez trouver ce roman en format poche chez...
Folio - 8.40€ - Mars 2000

Pour Annie, c'est "caustique et très british"Mes_images40

Extrait de ma PAL

Posté par LESECRITS à 17:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 juillet 2011

En juin et juillet dans vos Pals...

pal2il y avait toujours beaucoup de livres en attente, mais vous avez lu...

Véro - L'enfant multiple d'Andrée Chédid - une lecture plaisante, plutôt proche du conte, teintée d'un peu trop de bons sentiments à mon goût.
         La robe bleue de Michèle Desbordes - un très beau récit autour de Camille Claudel.
         Une partie du tout de Steve Toltz - un grand, gros, bon roman ! Enorme dans tous les sens du terme!
Kitty - Des maux pour le dire de Sylvain Mimoun Conte de fées pour moyennes personnes de Boris Vian -
La solitude des nombres premiers de Paola Giordano Faut-il manger les animaux de Jonathan Safran Foer - Persuasion de Jane Austen - Sigmund Freud de Tobie Nathan - Sans nom de Wilkie Collins - Le roman de l'été de Nicolas Fargues - Sang chaud nerfs d'acier - Boomerang de Tatiana de Rosnay - Dans mon ventre d'Olivier Démoulin - Morts en eaux troubles de Patricia Cornwell - Etat critique de Robin Cook - Le diable au corps de Raymond Radiguet - Le livre de Joe de Jonathan Tropper - Le chant des âmes de Frédérick Rapilly - Une odeur de gingembre de Oswald Wynd
Tiphanie - Chinoises de Xinra - un livre bouleversant !
              Un amour vintage d'Isabel Wolff - un coup de coeur.
              La route de Los Angeles de John Fante - une déception, c'est un style qui ne me correspond plus !
Enna - Black bazar de Alain Mabanckou - J'ai beaucoup aimé les personnages mais la construction était un peu confuse pour moi.
Georges - Les chutes de Joyce Carol Oates - un coup de coeur pour une romancière décidément géniale !
              Dans le scriptorium de Paul Auster - Un roman un peu déroutant mais intéressant sur le métier d'écrivain.
              Le jeu de l'ange de Zafon - un peu décevant après le génial "Ombre du vent" !
Anne - Depuis ta mort de Frank Andriat - voici une lecture jeunesse un peu trop lisse à mon goût.
          Tout ce que j'aimais de Siri Hustvedt - Un univers vraiment trop cérébral pour moi !!
Géraldine - Jours sans faim de Delphine de Vigan - un titre qui permet de "comprendre".
               Travail soigné de Pierre Lemaitre - Le dénouement m'a bluffé mais je me suis un peu ennuyée.
Enna - A traitor to memory (Mémoire infidèle) de Elizabeth George - Un gros polar avec beaucoup de psychologie. J'ai beaucoup aimé.
Liza Lou - J'ai épousé une ombre de William Irish - Un roman noir au suspense diabolique. Rien de mieux en été qu'un bon polar.
Sharon - Hiver arctique d'Arnaldur Indridason - une impression en demi-teinte.
             La conspiration de Whitechapel d'Anne Perry - un roman policier et historique prenant.
             Le troisième tome de L'autre de Pierre Bottero, intitulé La huitième porte - Comme les autres tomes, ce fut un coup de coeur.
L'or des chambres - Le canapé rouge de Michelle Lesbre - Un très beau texte que je recommande chaudement !
Estellecalim - La délicatesse de David Foenkinos - un livre qui donne envie d'essayer ses autres romans.
                  Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti - Le style m'a dérangé.
Vilvirt - Le Mystère de la Maison Aranda de Jeronimo Tristante - une déception.

Quant à moi, j'ai lu L'agence et Le bateau du matin de Lorraine Fouchet et j'ai aimé ces lectures remplies de simplicité dépaysante et d'optimisme...

Voilà, le rendez-vous mensuel de l'Objectif Pal 2 s'arrête ici... J'ai pris un plaisir immense à vous retrouver tous les mois, à constater votre enthousiasme et votre bon esprit, très communicatif. J'ai ainsi pu réduire ma propre PAL de 12 livres, ce qui lui a fait un bien fou... même si elle a augmenté d'autant depuis, voir de plus !! Cependant, un renouvellement des lectures à venir est toujours agréable, et puis des trésors endormis se logeaient dedans... Quel plaisir par exemple d'avoir découvert ainsi Karine Reysset, le Arlington Park de Rachel Cusk ou bien encore l'Epouse hollandaise de Eric Mc Cormack !

Et vous, que retiendrez-vous de cette année Palesque ?

Vous l'aurez compris, il n'y aura pas d'Objectif Pal 3. Je dois vous avouer que j'ai hésité. Mais après un tel succès, énorme autant qu'inattendu, ce challenge, au tout départ personnel, devait laisser finalement sa place à d'autres... Pour autant, comme beaucoup d'entre vous me l'ont demandé, vous pouvez continuer d'utiliser le logo ci-dessous, avec grand plaisir !!

objectif_pal


Il me reste à vous dire merci !! 
Et mon blog continue sa route, bien entendu.
 

Posté par LESECRITS à 12:01 - Commentaires [72] - Permalien [#]
Tags :


25 juillet 2011

Objectif Pal de juin et juillet... L'agence, Lorraine Fouchet

Changer tout.

l_agence"Moi, tout ce que je sais faire, c'est déménager d'un pays à l'autre, m'adapter, aider John à créer un jardin, rencontrer de nouveaux amis, et élever mon chien. Ca me fait une belle jambe. Ce n'est pas un métier de changer de vie !"

Juliette vit à Paris, avec sa jeune soeur Alice, quinze ans - dont elle a la charge depuis que ses parents sont morts accidentellement. Son fils de dix ans Aurélien, reconnu depuis peu diabétique, partage également leur vie.
Un beau jour, Sarah, la meilleure amie d'enfance de la jeune femme, la contacte. Installée dans le Gers, elle suggère à Juliette de venir la voir. Le chômage survenant, Juliette décide finalement de s'y installer et de créer avec son amie une agence, "Changer tout". A elles deux, elles tentent d'aider des clients désireux de réaliser enfin leurs rêves...

Voici encore une fois, avec ce second petit roman de Lorraine Fouchet sorti de ma PAL, un joli moment de dépaysement... (Il va très bien aussi avec mon dernier voyage en Lozère) Car qui n' a jamais songé à "changer de vie" ? Surtout après des vacances réussies loin du tumulte opressant de la ville...  
Les personnages du roman ont décidé ici d'offrir aux rêveurs un projet "clé en main". Alors, bien entendu, on verrait bien cette histoire adaptée en téléfilm, les enchainements peu crédibles ont aussi un peu tendance à se multiplier, mais je suis bien loin d'avoir boudé mon plaisir. Quel bonheur que de goûter ainsi une bonne lampée d'optimisme. Avec humour et vitalité, l'auteure nous raconte le périple d'une reconversion, en butte tout d'abord à l'hostilité des villageois méfiants. Mais le bonheur étant contagieux, la petit tribu de Juliette n'aura de cesse de faire fleurir autour d'elle sourires et convivialité.
Une lecture qui goûte le bonheur dans les prés.

Editions J'ai Lu - 6.70€ - Août 2005objectif_pal_le_retour

Ce titre a reçu le Prix des maisons de la presse en 2003

Site de l'auteure  : http://www.lorrainefouchet.com                              Objectif Pal 12/12

Pour déposer son billet de juin et juillet       

Posté par LESECRITS à 21:31 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

20 juillet 2011

Objectif Pal de juin et juillet... Le bateau du matin, Lorraine Fouchet

le_bateau_du_matin"Tout le monde a rêvé un jour d'habiter sur une île. Elle en avait eu envie comme les autres, mais elle se croyait condamnée aux brumes de la capitale.
Si on lui avait raconté un an plus tôt ce qui allait se produire pendant ces deux semaines, elle ne l'aurait pas cru. Il y a des limites.
Si on lui avait décrit les protagonistes de cette aventure, convergeant de partout vers l'île en bateau, elle aurait franchement ri.
Si on lui avait parlé du coeur à l'envers, si on lui avait dit que le hasard n'existe pas, elle aurait haussé les épaules.
Et pourtant... "

Eva se réfugie à Groix suite à une dispute violente avec son père. Là-bas, elle apprend soudain le décès brutal de celui qui résume à lui seul sa famille. Aucun des deux n'a eu le temps de dire à l'autre combien il était désolé de cette fâcherie stupide. Découvrant que c'est un accident de la circulation, puis une négligence médicale qui sont à l'origine de la mort inexpliquée de cet homme dans la force de l'âge, la jeune-femme, éperdue de douleur et de culpabilité, décide de se venger. Elle ne se doute pas que celui qu'elle prend pour un chauffard, ou l'interne débordé par la canicule, n'auront de cesse de clamer auprès d'elle leur innocence...

Voici un petit roman idéal pour les vacances !! Si vous aimez la Bretagne, vous serez conquis. Lorraine Fouchet décrit avec force détails, précis, l'Ile de Groix, ses habitants et ses lieux privilégiés. Le style n'est pas ici ce sur quoi il est nécessaire de s'attarder - ce n'est pas forcément une écriture dont je suis d'ailleurs familière - mais l'auteure excelle à raconter, avec simplicité, une histoire d'été qui déroule sa trame un peu à la manière d'une intrigue policière... J'ai aussi aimé la galerie de portraits concoctée par la romancière qui nous permet de faire quelques allers et retours, en TGV, entre Paris et l'Océan.
Une lecture de PAL qui attendait sagement son moment... 

bouton3 Editions J'ai lu - 6.70€ - juillet 2006objectif_pal_le_retour

Ce livre a été acheté en famille en 2010

Pour déposer son billet de juin et juillet                                 Objectif Pal : 11/12

Posté par LESECRITS à 13:40 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

31 mai 2011

En Mai dans vos Pals...

femme_pile_livres...il y avait toujours beaucoup de livres en attente.
Mais vous avez lu ...

Theoma - Un mari idéal d'Oscar Wilde - une lecture qui me donne envie de relire encore et encore L'important d'être constant...
Vilvirt - La Servante Insoumise de Jane Harris - une belle lecture au coeur de l'Ecosse et un récit plein de mystères que j'ai dévoré !
           Chaleurs de Tabitha King - une histoire très sympathique !
Géraldine - Les jolis garçons de Delphine de Vigan - la magie de l'auteure a encore fonctionné.
Sharon - Les Filles sont au café de Geneviève Brisac - une belle découverte !
            Meurtres sur le Palatin de Christina Rodriguez - un roman historique et policier qui fut presque un coup de coeur.
            La prophétie Charlemagne de Steve Berry - une divertissante vite oubliée.
            Prodigieuses créatures de Tracy Chevalier - un roman historique prenant.
Tiphanie - Big Sur de Jack Kerouac - une grosse déception !
              Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar - une lecture bien ennuyeuse.  
              La route de tous les dangers de Kris Nelscott - j'ai passé un moment agréable parce que j'aime le contexte historique dans lequel l'histoire se situe mais l'intrigue manquait de rythme.    
              Ne dites pas à ma mère que je suis voyante, elle me croit libraire à Vancouver d'Eileen Cook - un livre divertissant mais prévisible.        
              Firmin autobiographie d'un grignoteur de livres de Sam Savage - une lecture agréable qui s'apparente un peu à un conte pour enfants.
George - Les orangers de Versailles d'Annie Pietri - cette lecture fut un petit moment plaisant, mais sans plus, et il n’est pas sûr que je me laisserai tenter par la suite des aventures de Marion.
Véro - La Douceur assassine de Françoise Dorner - un joli roman rempli de douceur !
         L'histoire de l'amour de Nicole Krauss - un livre aux multiples facettes, qui parle de livre, d'écriture, d'amour, de solitude. Bref un vrai voyage !
         Le dernier souper et autres nouvelles de Shûsaku Endô - Des nouvelles à la langue douce et apaisante et la découverte d'un nouvel auteur japonais à rajouter dans ma LAL!
Liza Lou - L'invitation à la valse de Rosamund Lehmann - un récit d'une délicatesse exquise !
Kitty - L'agence Barnett et Cie de Maurice Leblanc - Bien sympa ces 8 enquêtes de notre cher gentleman cambrioleur.
Anne - Les chutes de Joyce Carol Oates - un roman grandiose comme Les Chutes du Niagara.
          Je suis une légende de Richard Matheson - une déception.
Valérie - La Première Empreinte de Xavier-Marie Bonnot - une ambiance très intéressante pour un polar atypique.
            Robe de mariée de Pierre Lemaître - un thriller efficace aux multiples surprises.
Alexielle - La Communauté du Sud tome 1, Quand le danger rôde de Charlaine Harris - Une lecture facile mais un peu trop légère...
Bookybook - J'ai horreur des contacts humains de Claire Devarrieux - une bonne lecture.
                 Les vacances du petit Nicolas de Sempé et Goscinny - livre plutôt "banal" à mes yeux...
Enna - A town like Alice "Le testament" de Nevil Shute - Un roman des années 50 très intéressant avec son petit côté féministe.
Emmyne - Perla de Frédéric Brun - simplement magnifique.
Clara - Comme une mère de Karine Reysset - ce livre dormait dans ma PAL, je suis bien contente de l'avoir déniché !
Annie - Poids des secrets de Aki Shimazaki (Tsubaki - Hamaguri - Tsubame - Wasurenagusa - Hotaru) - Très agréable moment de lecture.
Sofynet - Une étude en rouge de Conan Doyle - une très chouette découverte !

Pour ma part, j'ai lu A ta place de Karine Reysset... et je suis heureuse d'avoir continué ainsi ma découverte de l'auteure.

 

Je retiendrai de ce mois-ci...

 

De belles découvertes et de plus rares déceptions. Tiphanie et Annie sont les deux grandes dévoreuses de PAL du mois avec 5 livres lus !
Votre motivation est toujours agréable, merci !!

Rendez-vous en Juin, pour découvrir encore une fois les trésors cachés de vos PALs !

objectif_pal_le_retour


Sinon, il y a toujours aussi ce que j'arrive à piocher ici [clic]. (Petit mode d'emploi)

Posté par LESECRITS à 20:44 - Commentaires [46] - Permalien [#]
Tags :

01 mai 2011

En Avril dans vos Pals...

bookslovers

(source de l'image)

... il y avait toujours beaucoup de livres en attente.
Mais vous avez lu ...

Sofynet - Ce cher Dexter de Jeff Lindsay - Le livre dont est tiré la série, vraiment bien !
Liza Lou - Le violon noir de Maxence Fermine - un récit empli de poésie et de délicatesse.
              La garden Party de Katherine Mansfield - des nouvelles sublimes!
              Resurrection Row de Anne Perry - Une enquête policière palpitante nous emmenant dans le Londres de la fin du XIXème siècle.
Aifelle - Où je suis de Valérie Tuong Cuong - une lecture éprouvante et pas vraiment faite pour moi.
           Une brève histoire du tracteur en Ukraine - drôle, féroce et décapant.
Enna - Le racisme expliqué à ma fille de Tahar ben Jelloun - très instructif et abordable. Dans ma PAL depuis 1998...il était temps, non?!
Sharon - Tempête sur Shangri La de Michael Morpurgo - un beau roman de littérature jeunesse.
             Best Love Rosie de Nuola o'Faolain - Très beau roman, mais je suis un peu passée à côté.
             L'étonnante histoire d'Adolphus Tips de Michael Morpurgo - Un très beau roman !
             Que serais-je sans toi ? de Guillaume Musso - une grande déception.
Géraldine - Il a jamais tué personne mon papa de Jean-Louis Fournier - touchée, malgré quelques réserves sur le style. 
Vilvirt - Ce Cher Dexter de Jeff Lindsay - Un thriller sombre relativement original. (lecture commune)
L'or des chambres - No et moi de Delphine de Vigan - Une lecture touchante et très émouvante.
Bookybook - Le maître magicien Negi Ma, de Ken Akamatsu - Un peu déçue par le côté puéril des personnages...
                 Ma vie n'est qu'un seul jour de Geneviève Aimée - Super lecture !
                 Confessions d'une accro du shopping de Sophie Kinsella - une lecture détente !
                 Moi, femme battue d'Isabelle Fromont - une lecture poignante.
Véro - Best Love Rosie de Nuala O'Faolain - un beau portrait de femme vieillissante et un roman rempli d'amour aussi.
George - Enola Holmes, la double disparition de Nancy Springer, tome 1 - Un premier tome un peu mitigé mais qui donne très envie de poursuivre l'aventure !
Tiphanie - Un don de Toni Morrison - j'ai retrouvé le style particulier de Beloved et malgré quelques réticences au début j'ai beaucoup aimé.
              Genitrix de François Mauriac - une écriture agréable qui nous dépeint la relation d'une mère "castratrice" avec son fils.
Anne - Les déferlantes de Claudie Gallay - enchantée, bouleversée, captivée... Quel coup de coeur !
Valérie - La Régente Noire de Franck Ferrand - un mauvais mélange de fiction et d'Histoire.
Annie - Honteuse de Karin Altvegen - J'avais préféré "Ténébreuses" mais cela reste un livre agréable...sans coup de coeur!
           Le Montespan de Jean Teulé - intéressant et drôle.
           Le voyage dans le passé de Stefan Zweig - écriture esquise, c'est toujours un trés agréable moment de lecture!

Pour ma part, j'ai lu L'épouse hollandaise de Eric McCormack, et ce fut un coup de coeur !

Je retiendrai de ce mois-ci...

Des lectures communes qui vous ont permis de découvrir Ce cher Dexter ou Best Love Rosie par exemple... L'impression que vous tentiez ce mois-ci des lectures moins légères, plus épaisses. Bookybook et Sharon sont les deux grandes dévoreuses de PAL du mois avec 4 livres lus !
Votre motivation est toujours agréable, merci !!

Rendez-vous en Mai, pour découvrir encore une fois les trésors cachés de vos PALs !

objectif_pal_le_retour




Sinon, il y a toujours aussi ce que j'arrive à piocher ici [clic]. (Petit mode d'emploi)

Posté par LESECRITS à 15:12 - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags :

22 avril 2011

Objectif Pal d'Avril ... L'épouse hollandaise, Eric McCormack

Peut-être faut-il d'abord aimer, sans vraiment savoir grand chose de l'autre.

l__pouse_hollandaise

"Sur le seuil se tenait un  inconnu, un homme robuste coiffé d'une casquette de toile marron qu'il ôta. [...]
"Oui ?" fit Rachel Vanderlinden. [...]
L'homme marmonna quelque chose qu'elle eut du mal à comprendre - il avait un accent, écossais peut-être.
"Pardon ?" dit-elle. [...]
Ses yeux bleux se fixèrent cette fois sur les siens et il s'exprima distinctement. "Je suis votre mari", dit-il en s'attardant sur le "Je suis". [...]
L'homme attendait, l'air embarrassé. Il semblait croire qu'il lui avait remis un message codé qu'elle était censée savoir déchiffrer et escomptait à présent une réponse. [...]
Elle l'observa un long moment. Elle dut s'éclaircir la gorge. "Entrez, lui dit-elle.
- Vous êtes sûre ?" répondit-il.
Elle réfléchit un instant. "Oui", fit-elle."
(scène hautement résumée pour rester digeste)

Alors que le narrateur de notre roman s'installe dans une nouvelle maison pour écrire tranquillement, il est pris à parti par son voisin, un vieil homme érudit qui lui promet de lui raconter l'histoire incroyable de sa mère qui a aimé deux hommes, tous deux nommés Rowland Vanderlinden. L'un était son véritable époux, féru de voyages et de découvertes, l'autre un inconnu, un imposteur disparu en pleine guerre avec ses secrets.
Thomas Vanderlinden s'avère être un formidable conteur qui, lancé jeune homme par sa mère à la recherche de son premier mari, aura ainsi l'occasion de vivre de multiples aventures et de percer les mystères qui entourent une bien surprenante mystification...

J'ai été subjuguée par ce roman, autant le dire sans ambages, écrit sous la forme je trouve du Voyage de Sindbad le Marin, de la modernité dans l'écriture en plus, voilà longtemps que je n'avais été si emballée. Beaucoup de points sont fortement intéressants : les réflexions du narrateur sur son travail d'écrivain, les récits de Thomas qui forment parfois des récits dans le récit, la personnalité féministe et pleine de caractère de Rachel, et une foule de détails qui rendent ce livre foisonnant passionnant. De plus, le dépaysement est garanti.
A la fin, on se dit que l'on se laisse souvent abuser par des impressions, des idées toutes faites sur les gens que l'on croise, et qu'en creusant un peu, la vie intime de ses voisins peut très bien s'avérer pleine de surprises.
Mon petit bémol serait sans doute cette propension de l'auteur à vouloir en fin d'ouvrage résoudre toutes les énigmes et ouvrir toutes les portes mais lorsque ce n'est pas le cas, je râle, donc soyons honnête ce n'est pas si mal de temps en temps de fermer un roman la boucle bouclée, tous les personnages et les faits bien rangés.
Une lecture de PAL qui cachait bien son jeu, en somme. Un coup de coeur !

heart Coup de coeur !! - Editions Points - 7€ - Mars 2007objectif_pal_le_retour

Papillon, emballée aussi - Noté chez Bellesahi en 2007 (ce que le temps passe vite !)

Sinon, pour déposer son billet d'Avril, c'est par ici.
La mise à jour se fait tout doucement, ne vous inquiétez pas, des enfants à préparer pour les vacances... mais que vais-je devenir sans eux ?!
 

 Objectif Pal : 9/12

Posté par LESECRITS à 20:16 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,