29 juillet 2017

Le camion qui livre ~ Le livre de poche

lecamionquilivre4

Tu as bien fait de partir à la rencontre du camion du Livre de poche pendant tes vacances dans le Finistère... car en postant la photo de tes achats (ci-dessus) sur Instagram avec le hashtag #lecamionquilivre tu as encore gagné dix titres supplémentaires !! Quelle chance, quelle joie (même si tu ne manques pas vraiment de lectures) et surtout quelle surprise !! Tu conseilles donc aux aoûtiens lecteurs d'aller faire un petit tour sur le site www.lecamionquilivre.com/ pour voir si il passe près de leur plage cet été... De nombreuses rencontres d'auteurs et ateliers d'écriture sont organisés autour de cette tournée. Tu l'as rencontré personnellement sur le port de Ploubazlanec ce jour-là (voir la vidéo ci-dessous), juste avant d'aller marcher sur l'île de Bréhat (magnifique) !! Plus bas, vous trouverez les photographies des livres de poche reçus cette semaine... De jolis billets en perspective !! Et merci encore aux éditions du Livre de Poche

Pictures22


14 juillet 2017

Un été à quatre mains, Gaëlle Josse

uneteaquatremains

Le dernier gardien d'Ellis Island a eu un franc succès dans ton réseau de bibliothèques l'an passé... si bien que Gaëlle Josse a été invitée à venir rencontrer ses lecteurs au mois d'octobre cette année en Vendée ! Et toi aussi tu avais beaucoup aimé cette lecture [clic ici], si bien que tu es ravie aussi de cette opportunité et que tu as décidé de lire ses autres titres avant... Un été à quatre mains vient tout juste de sortir en librairie, et imagine un épisode de la vie de Frantz Schubert, l'été qu'il a passé en compagnie de la famille Esterhazy, membre de la Haute aristocratie viennoise, en résidence estivale en Hongrie. Le compositeur, qui connaît de grandes difficultés financières, a été recruté pour donner des leçons de musique aux deux filles du couple, et distraire également les invités de passage. Mais l'amour s'en mêle. Effectivement, Marie et Caroline ont bien grandi depuis que le jeune homme les a vues la dernière fois, et c'est Caroline, discrète, sensible et plutôt douée, la cadette, qui accroche surtout le regard du musicien. Il se passe quelque chose entre eux cet été de 1824, qui changera la vie des deux protagonistes. De retour à Vienne, toute l'oeuvre de Frantz Schubert ne parlera désormais que de la jeune fille, et de cet amour impossible. Il lui dédiera au final un morceau à quatre mains, souvenir d'un moment ainsi partagé, et d'une main brièvement abandonnée... Et toi, tu as aimé plonger ainsi dans un épisode de l'Histoire, être confrontée à des amours désuètes et codifiées d'une autre époque, sensibilisée à la musique de Frantz Schubert que tu connais peu, et se rendre compte de toute la douleur de ce que l'interdit engendre, surtout lorsqu'il est vécu dans le huis clos d'une maison. Tu as eu le sentiment de rentrer dans une nouvelle à la Stefan Zweig, sans doute parce qu'ici aussi la violence des émotions se heurte à la carapace des apparences, comme souvent chez lui, et qu'elles en profitent pour fendiller douloureusement les armures...

Editions HD - mars 2017

19 mars 2017

Rue des livres #2

rennes2017a

C'est la deuxième année que tu te rends à Rennes... bien plus finalement pour rencontrer les autres blogueuses de l'Ouest que pour déambuler dans le festival Rue des livres. Ceci dit, l'occasion est belle ;). L'année dernière, tu avais montré ta bouille et celles des autres ici [clic]. Point de photo de groupe cette année, mais toujours un bonheur égal de se retrouver et de papoter, et le temps qui file si vite... Tu en profites en général pour arriver tôt sur Rennes et voir un ami, puis rendez-vous à midi sur les lieux du festival. Comme l'an dernier, tu as repéré Sylire en premier, puis la petite troupe composée de Sandrine, Canel (qui nous avait confectionné des badges), Fransoaz, Gambadou, Géraldine... Il y avait aussi Hervé, Iris et Laurence. Tu espères n'oublier personne... Après un repas animé, première halte pour écouter longuement Eric Vuillard évoquer son 14 juillet. Tu as trouvé passionnant et brillant son enthousiasme communicatif pour tout ce qui prend en compte les faits, et rien que les faits, et non les légendes que le temps retient... si bien que tu as acheté son livre, dédicacé, et que tu étais sacrément itimidée et sous le charme... si si.

rennes2017c

Deuxième halte un peu plus tard avec Dominque Manotti et Marin Ledun sur le thème "raconter c'est résister", pour un moment à nouveau passionnant... Quand l'écriture permet de dire ce qui se cache derrière les apparences, de montrer du doigt les disfonctionnements. Tu as eu envie de te mettre aux romans noirs... pour le coup.

rennes2017b

Ensuite, tu as profité de l'envie de Sandrine de craquer pour un nouveau titre de Anne-Laure Bondoux, pour échanger à ton tour avec l'auteure et repartir avec Et je danse aussi... Encore une journée riche, qui passe très vite. A bientôt Rennes !

 

22 janvier 2017

Quand tu trépignes d'impatience

Tu y seras bientôt, tu y feras des rencontres, et sans doute tu raconteras tout ici le week-end prochain... 

Posté par Antigone1 à 11:33 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

07 janvier 2017

Ce Coeur changeant, Agnès Desarthe

desarthe

Tu as entendu deux fois la même histoire... Agnès Desarthe qui prépare les bagages de sa famille avec difficulté, son mari qui débarque au milieu des pulls et des chaussettes, et qui au lieu de lui apporter son aide lui demande quel livre elle va écrire bientôt... Tu vas être surpris... Et Agnès Desarthe invente alors un prochain livre, qui sera historique, et dans lequel deux femmes s'aimeront... Tu as entendu deux fois la même histoire, puis des anecdotes différentes, tout d'abord à La Roche sur Yon l'an dernier puis là à Fontenay Le Comte, dans cette sublime et étrangement figée dans le temps Salle des mariages... qui donne si bien en photo. Si bien que tu l'as acheté ce livre, dont le thème a effectivement surpris le mari, Ce coeur changeant, pour satisfaire à ton tour ta curiosité. Et tu as aimé ce petit échange avec l'auteure qui a suivi (sous l'oeil sérieux de Marianne), et cette dédicace qui dit... au plaisir de partager la lecture avec vous, et l'écriture aussi... Là, après ta monstrueuse panne de lecture, ce livre te semble donc un enchaînement évident, puisque tu as passé une très bonne journée à Fontenay le Comte et qu'il conte les aventures tumultueuses d'une jeune naïve au début du XXème siècle. Rose débarque à Paris, elle a vingt ans. Elle vient de quitter le Danemark. Mais toi lectrice, avant de suivre ses pas, tu avais déjà assisté en préambule à la rencontre de ses parents et à la description assez impressionnante de sa grand-mère, déformée physiquement par une trop grande absorption de sucre (plus jamais tu ne mangeras de sucre c'est promis). Agnès Desarthe a avoué avoir tenté de tremper son personnage (Rose) dans plusieurs bains (situations) pour voir comment elle réagissait. Et il est peu de dire que Rose ne réagit pas très bien. Elle se laisse ballotter par les évènements et les rencontres, met sa vie en danger, mais elle vit également de merveilleuses aventures humaines, sensuelles et littéraires. Lire Ce coeur changeant est une expérience romanesque qui s'avère au fil des pages de plus en plus intéressante, burlesque et dépaysante. Bien entendu, lors de ta lecture, tu as entendu la voix de l'auteure, raccordé quelques éléments, mais surtout surtout tu as eu envie que l'on continue à te raconter des histoires... Chiche.

Editions de l'Olivier - Août 2015

Festival littéraire La mer est loin - Fontenay le Comte - 24 25 26 27 novembre 2016


06 avril 2016

Printemps du livre de Montaigu - 22-23-24 avril 2016... qui vient ?

En 2016, j'ai plein de projets fous fous fous... et l'envie de vous rencontrer. Et comme promis, ce billet déjà posté en février revient, un peu remanié !

bernard-werber-president-dhonneur-du-printemps-du-livre-de-montaigu

Le Printemps du livre de Montaigu aura lieu cette année les 22-23 et 24 avril 2016. Bernard Werber sera le président d'honneur. L'an passé, j'avais passé un super salon, plein de belles rencontres avec des auteurs, notamment Frédérique Martin, Anne-Véronique Herter, Clara Dupont-Monod et Catherine Leblanc [le résumé ici]. Mais j'avais à priori manqué les blogueuses Canel et Sandrine. Cependant, rien n'a été perdu, puisque depuis nous nous visitons mutuellement avec Sandrine sur nos blogs respectifs, et grâce à elle j'ai pu découvrir la librairie de Clémentine à Challans (Le Chat lent), et puis j'ai rencontré Canel à Rennes dernièrement [clic]. La liste des auteurs disponible sur le site [clic ici] est un peu moins alléchante que l'an dernier peut-être, quoique, mais je pense que l'on peut passer tout de même un super moment. En effet, j'ai par exemple déjà pris rendez-vous avec Sophie Lit (Sophie Adriansen) qui est aussi auteure [clic ici] et que je suis ravie de connaître à cette occasion !! Sera présent l'auteur jeunesse déjà rencontré à Rennes, Hubert Ben Kemoun [clic ici] et aussi Caroline Vermalle [clic ici]. Il y aura Alexandre Seurat, l'auteur de La Maladroite. Et puis d'expérience, je sais qu'il y a parfois des surprises (auteurs bizarrement non présents sur la liste et /ou heureuses découvertes). Je vous propose donc au final de se voir le samedi après-midi, vers 14h. N'hésitez pas à m'envoyer un petit message via Contactez l'auteur (en haut à droite du blog, sous les bottes rouges) afin que je puisse avoir votre adresse mail et préciser les choses en privé.

Alors, qui vient ? Sandrine a déjà dit oui - Et il y aura peut-être aussi Miss C - ...

13 mars 2016

Rue des livres

rennesmontage

Rencontre de blogueurs et blogueuses hier à Rennes à l'occasion du festival Rue des livres. Pour ma part, cela a été l'opportunité de rencontrer enfin Enna, Gambadou, Claire (A propos des livres), Géraldine, Sylire, Sandrine, CanelYvon et sa femme Nicole. Gambadou avait organisé des navettes entre la gare et le festival (merci pour cette organisation !!). Comme je suis arrivée très tôt, j'en ai profité pour voir un ami (à qui je fais un petit coucou ici) et qui m'a conduite le matin sur les lieux. Petit moment de flottement à l'arrivée quand je me suis rendue compte que je ne connaissais visuellement qu'assez vaguement celles que j'allais rencontrer pour la première fois. Je pensais repérer facilement un groupe de filles (ah ah) et aussi qu'on me repérerait facilement avec mon écharpe orange (ah ah aussi, couleur en réalité grandement répandue). Ouf heureusement, Sylire m'a reconnue grâce à une photo mise dernièrement sur facebook. Nous avons ensuite déjeuné en pizzeria et c'est ce qui est magique avec les blogs, avec le fait que nous nous connaissons déjà, les conversations sont faciles et l'éventuelle gêne de la première rencontre s'envole rapidement. Ensuite, quelques unes d'entre nous sont allées écouter Sorj Chalandon, auteur intéressant et plein d'humour. Il était question surtout de son dernier livre, Profession du père, qui raconte son enfance, avec la distance nécessaire pour lui du roman... Il faudra que je le lise. Puis, Canel m'a entraînée à la découverte de Hubert Ben Kemoun. J'ai acheté La fille seule dans le vestiaire des garçons pour ma fille, mais j'ai en fait commencé le roman hier dans le train du retour (elle ne m'en voudra pas). Plus tard, je suis retournée voir l'auteur en compagnie d'Enna (nous nous sommes bien amusées). Toutes les deux, nous avons gâté nos fils avec un exemplaire de la revue Pop Corn (Star war for ever). Petit dernier était plongé dedans très tard hier soir (passionnant apparemment). Oh, il y a eu aussi ce mur couvert de post-it (coups de coeur de lecture), les photos de groupe rigolotes, des papotages... tout ce qui fait une rencontre réussie en somme.

Posté par Antigone1 à 13:26 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2016

Samedi... musique, rencontre, lecture et blabla

Et je cours, je me raccroche à la vie, je me saoule avec le bruit des corps qui m'entourent, comme des lianes nouées de tresses, sans comprendre la détresse des mots que j'envoie...

[Cette version là que je préfère] Pendant ce temps, je lis Tout plutôt qu'être moi de Ted Vizzini, et déjà page 46 je suis troublée... par l'écho, par beaucoup d'écho. Est-ce bien raisonnable de lire ça en ce moment ? On verra. Autrement, hier soir, je me suis rendue à une rencontre/lecture avec Agnès Desarthe, auteure passionnante à écouter, sympathique, efficace et franche, positive. J'en ai profité pour croiser quelques personnes sympathiques dans le public aussi, que j'en profite d'ailleurs pour saluer ici de nouveau (lectrices silencieuses de mon blog). Et j'ai retenu beaucoup de cet entretien, sur sa manière de travailler l'écriture, sa manière de modeler son imagination. Agnès Desarthe a trouvé de plus, avec son métier de romancière, le meilleur alibi pour passer son temps à lire... son occupation préférée. Elle est cette année d'ailleurs la 42ème présidente du jury du Prix du Livre Inter. Elle nous a lu avec beaucoup de talent un extrait de son dernier roman, Ce coeur changeant. Qu'est-ce que j'attends, donc, pour écrire moi aussi ? Bon week-end !

agnesdesarthe

Sur ce blog Les bonnes intentions - ...

Posté par Antigone1 à 13:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 octobre 2015

Parce que je ne fais pas que lire des romans

Récemment mis à jour1

[Suite des petits bonheurs minuscules, avec de la couleur et de la curiosité...] D'abord, être largement inspirée par la tendance ambiante en matière de déco, très années 50, et l'intérieur de Jesus Sauvage [clic ici], pour oser craquer la semaine dernière pour deux fauteuils Ikea très colorés et d'allure un peu vintage, qui remplacent un canapé usé d'avoir supporté une famille depuis 14 ans. L'arrivée de nouveaux éléments obligent à repenser l'espace, ce qui n'est jamais désagréable, bien au contraire. Trouver encore dans son jardin des fleurs (étonnant en ce début d'octobre) mais en profiter pour faire encore des bouquets magnifiques. Commencer à observer les oiseaux, des rouges-gorges qui font de nouveau une halte dans notre jardin... et lire au même moment dans cette revue Simple Things que c'est une bonne idée [clic ici]. Cette revue ne vaut pas Flow en qualité mais je voulais l'essayer... C'est Estelle Calim qui m'en avait donné l'idée [clic ici]. Et puis, après quelques péripéties (place perdue), avoir enfin cette place de cinéma gagnée sur Facebook pour le festival du film de La Roche sur Yon. La présence de Vincent Lindon est annoncée en fin de séance... Je vous raconterai. Bon dimanche !

[Oups j'allais oublier... il n'y aura pas de texte pour l'atelier d'écriture de Leiloona demain sur le blog, je fais une petite pause.]

Posté par Antigone1 à 11:35 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 mars 2015

Moisson du jour !!

Après midi en famille au Printemps du Livre de Montaigu. Grande fille a fait dédicacer son exemplaire de Coeur Mandarine, toute fière d'avoir un pin's "fille en chocolat". L'excellente surprise du jour était de découvrir aussi la présence de Catherine Leblanc [blog] (j'étais ravie ravie), que toute la famille adore, et plus particulièrement petit dernier avec la collection des "Comment ratatiner". Il a craqué pour Mon gros Dico des monstres à ratatiner !! (Merci mamie aussi !!) Personnellement, j'étais venue voir Anne-Véronique Herter, je suis repartie avec son "Zou !"... contente de ce passage à la réalité et de notre photo !! (Gloups !) Conversation intéressante avec Frédérique Martin, l'impression de pouvoir parler pendant des heures, mais mes enfants s'impatientaient un peu derrière... Je suis repartie avec Le vase où meurt cette verveine !! Et rencontre rapide mais délicieuse avec Clara Dupont-Monod, qui a reçu le prix Ouest 2015 pour Le roi disait que j'étais Diable... Après, j'ai perdu ma famille pendant dix longues minutes, il y avait du monde, il faisait chaud, une foule attendait devant le stand édifié à l'entrée pour Gilles Legardinier, j'ai quitté les lieux... mais heureuse !!!

DSCF1850[1]

 

Sandrine y était également, presque en même temps !! [son salon ici] - Et Canel de son côté a assisté aux conférences [clic] - Quel dommage, nous aurions pu nous rencontrer !! ;) L'année prochaine, j'espère...

Posté par Antigone1 à 20:18 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :