02 décembre 2007

Tu seras mon été

Ma belle, de toutes les saisons, de toutes, tu restes ma préférée.tuserasmon_t_

Essaye de te souvenir de ce moment où, petite et frêle, ta tête de boxeur fatiguée posée sur le drap rose, tu fleurissais doucement sous la chaleur de la lampe.

Toi aussi, comme lui, plus tard, ton frère, privée de cette première étreinte.

Cette vitre entre nous, toujours, ce verre, entre moi et vous.

Et maintenant, vos bras qui m’encerclent, ton sourire.

Essaye d’imaginer cette première nuit, cette impossibilité du sommeil, cette peur de fermer les yeux, cette crainte que tu disparaisses.

Tu avais froid, et l’été cuisait les corps au dehors, à longueur de journée.

Le froid. Mes enfants, en plein été, par deux fois, un bonnet enfoncé jusqu’aux oreilles.

Aujourd’hui, vos cheveux dans le soleil, vos nuques trempées de sueur, et vos pulls jetés négligemment sur le canapé.

Essaye d’entendre cette phrase que je te murmurais, "tu seras mon été".

Sans savoir l’automne, l’hiver et le printemps suivant.

Sans connaître la difficulté d’être mère, le bonheur de te voir grandir, si belle.

Et cet envahissement de ma vie, encore.

Posté par LESECRITS à 09:11 - Permalien [#]


01 décembre 2007

Une étoile - un enfant - un cadeau

actu2bis (Cliquer ici pour plus d'informations)

Aujourd'hui est le premier jour de l'avent, les enfants ont ouvert la première petite case de leur calendrier. Ils savent que le numéro 24, là tout en bas, cache la perspective de nombreux cadeaux sous le sapin décoré, le 25 au matin.

Aujourd'hui, je voulais relayer cette initiative de Fnac Eveil et Jeux, en association avec "Un regard, un enfant". Voici donc :

Du 1er Novembre au 15 décembre 2007 : chaque enfant qui le souhaite, crée son étoile de Noël (en papier, en carton, ou autre...) et la décore à son goût...Il la remet à Fnac éveil et Jeux : soit en magasin, soit par courrier à Fnac Eveil et Jeux "Opération : Mon étoile est ton cadeau"/2 rue Alfred de Vigny/78112 Fourqueux). Il s'agit de noter au dos de la réalisation, les coordonnées de l'enfant donneur d'étoile.

Pour chaque don d'étoile, Fnac Eveil et Jeux en association avec SolidarCité s'engage à faire le don d'un cadeau aux enfants défavorisés, au bénéfice de l'association "Un regard, un enfant". Le nombre total d'étoiles reçues sera officiellement annoncé sur le site fnaceveiletjeux.com le 15 décembre ! Le nombre équivalent de cadeaux sera remis très vite aux associations partenaires afin d'en assurer la distribution complète avant le 24 décembre !

Une belle idée, non ? Allez...du papier, quelques crayons, une enveloppe, un timbre, et hop ! C'est fait.

Posté par LESECRITS à 12:31 - - Permalien [#]

Repas de famille

repasdefamille  Les assiettes et couverts font un bruit de cliquetis et de carillon, couvrant à peine le brouhaha des conversations.

            Les enfants jouent dans la cour, leurs bras blancs, dénudés, voltigent en tous sens, sous les premiers rayons du soleil d’été. Parfois, un adulte émerge à la lumière, les yeux plissés, appelle un enfant, remet un chapeau en place, disparaît de nouveau, comme happé, accueilli par des exclamations joyeuses.

            Il est de ces journées où il fait bon n’être qu’un enfant, et se contenter de grappiller dans une assiette à peine entamée.

            Il est de ces journées où les chaises deviennent dures à force de se dandiner dessus, à force de vouloir être ailleurs, à force de sourire.

            Il est de ces journées où le dessert à la fraise a un goût de dîner, où les paroles, les regards, masquent si mal les contrariétés, les disparités.

            Il est de ces journées où l’on se retrouve par habitude, par envie, pour une date, ou pour faire plaisir.

            Les enfants ne courent plus dans la cour. Un bébé s’est endormi sur le canapé. La journée s’épuise, doucement, tandis que des mains récupèrent des sacs, attachent des ceintures, claquent des portières de voiture.

            Il est de ces journées qui laissent un goût amer, paradoxal, de turbulence joyeuse et de profonde solitude.

Posté par LESECRITS à 09:10 - - Permalien [#]
Tags :