11 mai 2017

Hier encore, c'était l'été, Julie De Lestrange

hierencorecetaitlete

Hier encore, on passait notre temps ensemble, un temps d'enfance à partager les baignades, l'été et l'insouciance... et puis, tout à coup, on se retrouve à la vingtaine, avec des études à terminer, un job à trouver, une vie d'adulte à commencer. Le cadeau de la majorité. C'est ce qui arrive à Alexandre, Guillaume, Marco, Sophie, Anouk et les autres, liés par l'affection ou le lien du sang. Ils se connaissent depuis toujours, depuis que les deux chalets d'été de leurs aïeuls ont été construits côte à côte et que l'amitié est née de cette proximité. Mais la jeunesse n'empêche pas les désagréments et les peines. Entre choix amoureux, expériences décevantes, et orientations à décider, il est surtout question de la vie en général dans ce roman, avec ses petits pas matériels, ses ratages, ses arrangements et ses belles rencontres. Et comme toi lectrice, tu as aimé suivre ainsi dans leurs hésitations et égarements ce petit groupe, le suivre au fil du temps, sur une décennie. Tu as trouvé que leurs expériences ressemblaient à la vie de chacun de nous dans ce qu'elle a de plus variée. Et comme c'était intéressant d'accompagner ces jeunes adultes dans leurs recherches d'appartement, leurs déboires amoureux, leurs disputes et réconciliations. Bien entendu, il y a aussi de la légèreté dans ce titre de Julie de Lestrange, mais beaucoup moins que tu t'y attendais. Souvent les personnages s'amusent, passent des soirées ensemble, boivent un peu, vont au cinéma, vivent une vie citadine ou l'argent n'est pas tout à fait un problème, bien sûr. Cependant, rien ne leur est épargné non plus de la réalité, des maladies des plus âgés, de la mort et de la solitude. Et tu as aimé cela, que rien ne soit acquis, ni facile, parfois très laborieux. Ce roman se lit comme une fresque et avec son style ample donne naissance à toute une galerie de personnages terriblements attachants ! Si vous avez un poche à choisir pour cet été... n'hésitez pas. 

Editions Le Livre de Poche - Mai 2017

Tu remercies Julie de Lestrange pour l'envoi de ce livre, sa dédicace et la rencontre, furtive mais intéressante et souriante, faite sur Paris, un certain jour, à l'Alcazar... ;) [clic] Grande hâte de lire le prochain ! 

Le carnet parisien recommande vivement cette école de la vie... [clic]

Posté par Antigone1 à 06:03 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


27 mars 2017

Mazarine Book Day #2

mazarine

On a su trouver les mots pour te convaincre d'aller jusqu'à Paris... participer à ce moment intense qu'est le Mazarine Book Day, en tant que juré blogueur. (Mais qu'est-ce donc ? Vous trouverez quelques précisions ici [clic]. En attendant, toi tu racontes ta journée...) Le 25 mars au matin, très tôt, tu es partie de ta Vendée sur la capitale, telle une Bécassine moderne, avec ton gros sac sur l'épaule, mais sans le parapluie. Arrivée sur Montparnasse, tu as pu constater que le métro que tu voulais prendre avait disparu (travaux) et qu'il fallait marcher... parce que il s'avère que les parisiens marchent (qu'on se le dise)... Bref, tu as failli être en retard, et tu voulais absolument passer à ton hôtel avant ton rendez-vous. Tu t'es jetée littéralement dans un taxi (tu passes bien sûr sur l'épisode de la glissière de sac coincée... et que faire si tu ne peux pas régler le taxi hein ?)... Ouf finalement, tu es arrivée dans un charmant petit hôtel près du jardin du Luxembourg où tu as repris tes esprits, repéré un bus (que tu as pris) et tu as atterri juste à temps dans le hall de l'Alcazar... Là-bas, de nombreux écrivains en quête d'éditeur attendaient déjà... La mezzanine bruissait de grandes feuilles vertes, de soleil, de fauteuils dorés et de conversations feutrées. Et il y avait Caroline, Séverine, Mélusine... d'autres blogueuses venues là comme toi pour entendre des histoires... Les Éditions Mazarine publient des livres qui font plaisir, qui font rire, dans l'air du temps. Des coups de coeur, des petits bijoux, romans ou thrillers, des livres d'humour détonants, des biographies inédites. Le tout porté par une nouvelle génération d'auteurs talentueux, impertinents et stimulants. Ce 25 mars, et ce pour la deuxième année consécutive, des auteurs en quête d'éditeurs étaient donc invités à raconter leur projet pendant 5 minutes à un éditeur Mazarine, puis pendant 5 minutes à une blogueuse. Ils pouvaient également rencontrer des auteurs de la collection et avoir des conseils de pitch... Le but, avoir une chance d'être publié !! Et quel moment intense, humain et intéressant que cette journée où tu as entendu des récits de vie, des histoires parfois rocambolesques et regardé des personnalités toutes différentes dans les yeux pendant un temps si court... Tu as aimé les échanges, la confiance donnée, trouver de belles écritures, et des coups de coeur... Tout le monde a pu tenter sa chance, que tu espères belle ! Et il y a eu de délicieuses rencontres. La soirée s'est terminée en grande discussion avec Stéphanie, Baptiste Beaulieu, les blogueuses, quelques auteurs de la maison, des éditeurs du groupe Fayard... Tu en profites d'ailleurs pour remercier tout le monde et chacun pour cette expérience !!! Tu as retrouvé ton petit hôtel près du Jardin du Luxembourg après avoir pris un bain étrange dans un Paris nocturne si loin de ta vie habituelle... te promettant de revenir plus longuement plus tard, et de ne plus te perdre cette fois-ci dans les rues de la capitale (à un moment donné tu as su te servir de google map, vive la technologie !!). Au matin, Paris était sonné, amputé d'une heure... et toi tu a repris le train (tu passes aussi sur l'épisode du retard à Nantes et sur l'appel désespéré à ton amoureux pour qu'il te récupère là-bas). Ouah, quel week-end ! Et encore tu n'es même pas allée au Salon du Livre... une autre fois, peut-être ?

Qui sont les auteures issues de la première édition ? (et vous pourrez voir quelques images de l'édition précédente, donc, même endroit, même concept)

Posté par Antigone1 à 20:10 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

05 mars 2017

De la joie d'être bordélique, Jennifer McCartney

delajoiedetrebordelique

Ceci n'est pas un livre sur le rangement. Ce n'est pas non plus un livre de développement personnel. Ceci est juste une parodie. Et tu ouvres ce livre, donc, reçu un beau jour avec une pluie de badges (moment joyeux), persuadée de ne pas être la cible d'un ouvrage qui prône ainsi dès sa couverture l'art du dérangement, toi qui vient de commencer un bullet journal, qui n'a de cesse de faire des piles droites, de ranger derrière tes enfants et de vouloir contrôler tout bazar susceptible de débordement... Et en fait si, tu te découvres un peu bordélique (quoique organisée), puisque tu aimes (dans le désordre) les ardoises à craie, entasser des livres, des objets de décoration, enfourner tes vêtements dans le placard au petit bonheur la chance, collectionner. Tu n'avais pas réalisé qu'il pouvait y avoir une conspiration du rangement, que quelques grandes marques (suédoises par exemple) complotaient pour nous donner envie d'acheter armoires, bibliothèques et autres casiers... Hihihi. Ce qui n'est pas faux. Car toi aussi tu as succombé aux bibliothèques Billy, aux corbeilles en rotin, aux si jolis boîtes en carton colorées. Rhhhaaa ! Mais que faire donc ? Comment profiter de la vie, déstresser, et arrêter de perdre son temps à ranger ? Jennifer McCartney a quelques astuces, elle propose déjà de sortir une bonne bouteille de vin de sa cave, et puis de semer du bordel partout dans la maison. De la joie d'être bordélique assume complètement sa résolution d'être à contre courant de La magie du rangement, récent best seller, sur le principe que toutes les maisons bien rangées se ressemblent et sont sans âme. La science a prouvé que les personnes désordonnées étaient plus créatives, profitons-en ! Jennifer McCartney vit à Brooklyn mais elle distille un humour et des conseils applicables en france... et si personnellement tu serais plutôt une adepte du slow life et du minimalisme (sauf en matière de livres, et sans vraiment y arriver non plus), tu as vraiment beaucoup ri... et tu en as profité pour t'acheter quelques nouvelles fringues ! Histoire d'ajouter un peu de bordel dans ton armoire déjà pleine.

bordelfringues

Mazarine - Février 2017

Posté par Antigone1 à 08:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

20 février 2017

Mazarine Book Day #2

bandeau_bookday

Vous habitez sur Paris ? Vous cherchez un éditeur pour votre manuscrit ? N'hésitez pas à participer à cet évènement qui se déroulera en même temps que le Salon du livre de Paris à L'Alcazar le 25 mars. Le Mazarine BookDay 2. Le principe ?  Un pitch, un texte, deux jurys, 20 minutes pour convaincre… et peut-être une chance d’être publié ! Venez le 25 mars, à partir de 13h30 à L'Alcazar avec le pitch de votre livre et un chapitre (mais SANS votre manuscrit). Vous présenterez votre roman pendant 10 minutes à un membre du jury blogueur, puis pendant 10 minutes à un membre du jury éditeur. Vous pourrez également rencontrer des auteurs de la maison et bénéficier de conseils lors de cette journée festive.

Toutes les infos pour s'inscrire sont disponibles ici [clic].  

Et toi tu es toutes honorée et ravie d'avoir été conviée à participer en tant que juré blogueur (si si si)... !! Paris, te voilà bientôt... ;)

Posté par Antigone1 à 20:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

19 juin 2016

(Presque) jeune (presque) jolie (de nouveau) célibataire, Stéphanie Pélerin

presquejeunepresquejolie "Un classique du genre, ma chérie. Un épisode comme on en trouve dans toutes les romances..."

Ivana se fait larguer du jour au lendemain par Baptiste, après huit ans d'une histoire d'amour que l'on pourrait qualifier de sérieuse. Elle se retrouve donc abruptement, la trentaine passée, et quelques kilos de trop, sur le marché des célibataires. De plus, elle doit se séparer de leur appartement, et la fin de l'année approche. Ivana est professeur de français. Elle tente donc de ne pas se laisser abattre et prend sa vie en main. Elle s'inscrit dans une salle de sport, à des séances de Weight Watchers, et sur le site "Be my boy". Des rencontres ont lieu, plus ou moins intéressantes. Malgré ses désirs de sensualité, Ivana se lasse vite des hommes narcissiques, décevants ou de ces rendez-vous d'un soir qui n'apportent rien de plus. Heureusement, il y a les copines, les fous rires et les confidences qu'elles échangent autour d'un verre, et peut-être cet inconnu contre lequel elle a buté en sortant des toilettes tout à l'heure...

C'est une émotion particulière de lire le premier roman d'une blogueuse avec laquelle on partage depuis longtemps les pages de la blogosphère littéraire et puis également l'atelier d'écriture du lundi de Leiloona. On se dit qu'elle a eu le cran et l'audace dont on manque un peu, et puis on reste bluffée de cette facilité apparente dans l'écriture du texte. Je ne lis pas forcément beaucoup de chick litt, comme on l'appelle communément, je ne suis pas forcément la lectrice cible... mais j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman, qui me semble très adapté pour une lecture de plage, ou de transat avec boisson associée, d'été... Personnellement, j'ai aimé que le récit de Stéphanie reste très ancré dans le réel, c'est un livre qui lui ressemble. J'y ai retrouvé ses frasques, et sa personnalité généreuse et battante, sensible aussi, son univers. J'ai beaucoup souri, ai presque eu envie de devenir professeur de français, de relire Zola et d'aller acheter mon pain le matin sans me laver les dents, signe d'empathie réelle avec le personnage d'Ivana. Je souhaite un merveilleux succès à ce roman !

Editions Mazarine - 15 € - 15 juin 2016

Jérome a aimé qu'y soit dressé le portrait d'un homme réaliste Gros coup de coeur pour Fanny - A égaillé Laurie !!

Posté par Antigone1 à 11:54 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,