eternal01...Eternal sunshine of the spotless mind, sur Arte. C'est un film que je connaissais déjà. J'ai reçu ce deuxième visionnage bien différemment. Outre la structure narrative qui me plait toujours énormément, les personnages m'ont semblé deux fois plus attachants et le thème finalement bien intéressant aussi. Dans cette histoire, un certain Dr Merzwiak est à l'origine d'un procédé astucieux qui efface les souvenirs. C'est ce que vont se résoudre à faire Joël et Clémentine qui ne voient plus d'avenir pour leurs sentiments et décident de passer ainsi à autre chose.

Clémentine, jouée magnifiquement par Kate Winslet, a tout à fait sa place sur ce blog. Elle est - il me semble - une figure antigonesque tout à fait légitime.

Et puis, voici la réflexion que je me suis faite, que toute émotion est bonne à prendre...même la plus douloureuse, que tout est bon plutôt que de perdre la mémoire et oublier.
Et aussi, qu'il est intéressant de voir ces deux êtres se rencontrer de nouveau, une deuxième fois, comme si le destin leur redonnait une chance, leur proposait une nouvelle partie, à eux de la gagner...cette fois-ci.

Un extrait...