chroniquesbirmanes"Ce que j'apprécie beaucoup avec la poussette, c'est que je passe pratiquement inaperçu.
Grâce à Louis qui fait converger vers lui tous les regards.
Il faut dire qu'il est particulièrement mignon.
Je sais , je sais, tous les parents disent ça.
Mais là, force est de constater que c'est la vérité.
Regardez-moi cette bouille !
Pour lui la vie est tranquille, de jolies birmanes sortent de chez elles pour lui distribuer sourires et bisous."

Guy Delisle suit sa compagne en Birmanie, elle y collabore là-bas avec Médecins sans Frontières. Lui, s'occupe de leur fils Louis et tente de se remettre à son métier, la bande-dessinnée. Il raconte son expérience, comment il apprivoise les difficultés de son environnement, et la réalité politique, sanitaire et sociale de ce pays dominé par une junte militaire, et soutenue elle-même par de puissants groupes industriels, comme Total. Les expatriés ont tendance à rester entre eux, dans un cocon moderne qui n'a rien à voir avec ce qui les entoure. Guy Delisle et sa famille profitent de temps en temps de ce confort mais s'ouvrent aussi à ce qui est caché, cherchent à explorer les zones sécurisées, interdites...

Cette BD est plus ancienne que Chroniques de Jérusalem (2011), lu précédemment. Mais comme dans cette dernière, j'ai aimé comprendre ici un pays, la Birmanie, au travers du quotidien et du regard d'un père en prise directe avec le matériel et le prosaïque. C'est la grande force du travail de Guy Delisle. Les scènes sont courtes, l'humour présent, les informations distillées mais complètes. On apprend beaucoup, et on s'amuse aussi.
Une lecture pertinente.

Editions Delcourt coll. Shampooing - 16.95€ - 2007 - Merci ma bibli !!

Guy Delisle vient de sortir Le guide du mauvais père chez Delcourt et c'est un titre qui me fait aussi très envie !
En attendant, on peut toujours le suivre sur son blog : http://www.guydelisle.com/blog/

Quelques lectures... Theoma - Noukette - Saxaoul plus mitigée !