14 décembre 2010

La guerre des arbres commence le 13, Didier Van Cauwelaert

laguerredesarbrescommencele13Thomas Drimm T2

"Je m'appelle Thomas Drimm, j'ai treize ans moins le quart, et je suis classé danger public numéro un par le ministère de la Sécurité. Heureusement, c'est un secret d'Etat, alors personne ne se méfie de moi dans la classe."

Après avoir brisé le Bouclier Antimatière dans le premier tome (ma lecture ici) qui les isolait du reste du monde, Thomas Drimm se retrouve dans celui-ci tiraillé entre le Bien et le Mal, tétanisé devant ce qu'il a provoqué, la guerre que livre soudain le monde végétal aux hommes via une grippe V destructrice. De plus, vaccinés, les autres adolescents se transforment inexorablement en matière végétale, notamment sa meilleure amie Jennifer. Thomas Drimm est terrifié, et sollicité par les plus hautes instances pour sauver le monde. Aidé de son père dont la culture devient soudain un atout, de Brenda Logan (ex-complice, ex-médecin, ex-peintre), du professeur Pictone réincarné en ours en peluche mais aussi de la troublante Lily Noctis (ministre et femme fatale), il parviendra à recréer le lien qui liait autrefois les hommes et la nature. Dans un monde futuriste tyranique où règne l'empire du jeu, Thomas Drimm excelle à démontrer ses capacités à jouer le rôle qu'on lui a assigné, celui de super-héros clandestin.

Décidément, je suis très attachée à cette série, fraichement adolescente. J'ai aimé encore une fois suivre les tribulations, pourtant bien invraisemblables, de cet adolescent, nommé Thomas Drimm, aux pouvoirs étranges et qui ne cesse par ailleurs de tomber amoureux. C'est un imaginaire qui me plait, dans lequel je navigue sans heurts. J'ai trouvé dans ce tome quelques confusions quant aux rôles et caractères des personnages maléfiques mais la trame symbolique (celle de l'arbre) m'a semblé plus forte, et certaines scènes bien plus profondes (la tendresse auquelle s'adonnent ses parents, l'humour que déploie la veuve du professeur Pictone), alors ceci rattrape sans soucis cela, vraiment ...
Pour cette sortie, les deux tomes se sont habillés de vert, oserais-je dire que je préférais la couleur bleue-grise du premier tome ? Peu importe, ils sont à lire d'une traite, l'esprit en roue libre.

bouton3 Albin Michel - 17€ - Novembre 2010

Un grand merci aux éditions Albin Michel pour l'envoi et à BOB pour le partenariat !!

Posté par LESECRITS à 20:01 - - Permalien [#]


10 décembre 2010

Fernando Pessoa

linge

"La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas."

(Sinon, je n'ai pas la pêche en ce moment...alors petite pause. Je reviens très vite !)

Posté par LESECRITS à 20:20 - - Permalien [#]

08 décembre 2010

Un quizz !

Ayant aimé dernièrement cette expérience particulière d'écouter lire un texte, plutôt que de le parcourir des yeux, je vous propose aujourd'hui un petit quizz.

En effet, Audiolib nous invite à gagner 15 livres audios en répondant à quelques questions. Vous avez jusqu'au 14 décembre !!

(Pour ce faire, il suffit de cliquer sur le logo ci-dessous...bonne chance !)

quiz_noel_audiolib

Posté par LESECRITS à 13:10 - - Permalien [#]

06 décembre 2010

L'hiver viendra

Parce que c'est un peu mon enfance, un peu Nantes,
un peu leur enfance à eux aussi,
qu'il est question de loups, d'une jument qui broute tranquillement dans un champ,
mais plus pour longtemps,
du temps qui passe,
du temps que je n'ai plus envie de laisser filer.

Et puis, elle n'est pas si mal cette version, tiens...

Posté par LESECRITS à 21:06 - - Permalien [#]
Tags :

05 décembre 2010

Le Réprouvé, Mikaël Hirsch

le_r_prouv_"Je ne suis pas l'un d'eux, quels qu'ils soient. Je ne le serai jamais. J'ai beau faire des efforts, mentir, me cacher. Tout n'est que travestissement. Je suis comme amputé des hommes. C'est la certitude viscérale de ma propre étrangeté qui m'a permis jusqu'alors de gagner la confiance d'autrui. Je ne dérange pas. N'étant pas des leurs, j'ai facilement pu devenir un confident, un messager."

Alors que l'Académie Goncourt décerne son prix à une femme - Simone de Beauvoir pour Les Mandarins - Gérard Cohen se déplace dans Paris afin de porter des missives aux grands écrivains de l'époque et ce pour la maison Gallimard. Nous sommes en 1954, les stigmates de l'après-guerre sont encore visibles partout, dans les paysages et dans l'esprit des hommes ; ils guident encore bien souvent leur vie. Le jeune garçon que l'on suit pas à pas, épris de rêves d'écriture, balloté au gré de ses errances, est finalement amené à rencontrer Céline, drôle de personnage grandiloquent qui lui servira contre toute attente de miroir.

Le Réprouvé dépeint avec talent un Paris oublié, et en cela ce roman est intéressant. La rencontre avec Céline, qui intervient en toute fin donne un sel évident aux périgrinations du jeune Gérard Cohen. C'est d'ailleurs avec ce passage qu'on nous avait alléché avec raison en quatrième de couverture... Quelle dommage que malgré une écriture magnifique le reste m'aie semblé manquer d'intérêt, je me suis en fait un peu ennuyée. Une impression générale de foisonnement et de flou, que la conclusion relève heureusement mais un peu trop tardivement pour mon goût.
Une lecture en demi-teinte.

bouton3 Note de lecture : 3/5 - L'Editeur - 14€ - Août 2010

Ce livre a été lu par toute la blogosphère, ou presque, quelques autres avis plus enthousiastes que le mien - Stephie - Mango - Sylire - Aifelle - Clara -...

Posté par LESECRITS à 20:00 - - Permalien [#]

04 décembre 2010

Si par hasard

CRIM0031...est rentré à la maison lourd de vos lectures et accompagné de petits compagnons très sympathiques, merci Kloelle !

Tristale et Caro l'ont lu également... Vous trouverez ci-dessous un extrait des deux avis publiés, ce sont des lectures contrastées...

L'avis de Pascale : "Peu de chose à rajouter après avoir lu le mot de l’éditeur, si ce n’est que ce fut une lecture prenante, impressionnante et palpitante. On se pose souvent la question : est-ce que le hasard fait bien les choses ? Souvent, oui mais parfois , non … c’est donc dans ce jeu de coup double, que Claire va cheminer avec son destin, à coup de dé, à coup de roulettes, à coup de bulles, à coup de clics, à coup de chance, d’intuition... Le hasard finira-t-il par lui imposer sa nouvelle vie."

L'avis de Clara : "J'aurais voulu aimer ce livre. J'aurais voulu qu'il éveille en moi un intérêt ou des émotions. J'aurais voulu prendre plaisir à suivre les pérégrinations de Claire, comprendre ses choix et ses doutes.
Mais rien de tout cela ne s'est produit.
Peut-être parce que j'ai très vite imaginé ce que ma fille du même âge aurait fait ... aussi, ce récit m'est apparu peu crédible. Un rendez-vous manqué."

Ma lecture ici

Max Milo - 19.90€ - Mars 2010 - Jean-Baptiste Destremau

Posté par LESECRITS à 16:51 - Permalien [#]

03 décembre 2010

La mauvaise habitude d'être soi, Martin Page et Quentin Faucompré

lamauvaisehabituded__tresoi"Depuis que j'habite à l'intérieur de moi-même, j'ai beaucoup gagné en temps de transport."

Tout de suite, nous sommes dans l'ambiance, ou plutôt dirais-je... dans le ton. Raphaël se réveille, un peu groggy. Un policier pénètre dans son appartement. Les deux hommes sont surpris de se retrouver face à face. S'ensuit un étrange dialogue où le premier persuade l'autre de sa bonne santé tandis que le second certifie à son interlocuteur ébahi qu'il a bel et bien été assassiné. Les autres textes de La mauvaise habitude d'être soi continuent de jouer avec la réalité, en en proposant une autre, plus absurde, étonnante, nouvelle.

Autant j'avais été dubitative au sujet d'Une parfaite journée parfaite, autant j'ai été complètement séduite ici par les petites nouvelles incluses dans ce recueil. J'ai même été assez émue par celle qui propose d'emménager à l'intérieur de soi-même. Je lis par ailleurs l'auteur depuis quelques mois sur son blog (http://www.martin-page.fr/blog/) et il m'est devenu à la longue un rendez-vous extrêmement sympathique. Je suis donc heureuse d'avoir aimé son dernier livre et cela m'incite à continuer mes périgrinations dans son univers. Et puis, j'aime l'absurde, bien dosé, mais je l'aime...il permet cette vision un peu décalée de l'existence qui interpelle et réveille, il provoque un recul nécessaire, par le biais de la dérision, du rire jaune.

Les illustrations de Quentin Faucompré, elles, ont surtout intéressé mes enfants... elles m'ont semblé à moi agréables, pas essentielles, mais plutôt bienvenues pour rythmer la lecture, elles ont un petit air de livre jeunesse assez frais.

bouton3 Note de lecture : 4/5 - Editions de l'Olivier - 15€ - Novembre 2010

La lecture de Cathulu, enthousiasmée également !

Posté par LESECRITS à 19:14 - - Permalien [#]
Tags :

01 décembre 2010

Le bleu est une couleur chaude, Julie Maroh

lebleuestunecouleur_chaude"Quand j'ai compris que j'étais attirée par les filles. J'ai enfoui ce secret au plus profond de moi-même. [...] On ne choisit pas de qui on va tomber amoureux et notre conception du bonheur s'impose à nous-même selon notre vécu."

Clémentine est troublée, depuis qu'elle a croisé cette étudiante aux cheveux bleus dans la rue, depuis qu'elle a reçu son sourire en plein visage, ses rêves sont devenux gênants. "Je suis une fille et une fille ça sort avec des garçons." Mais le désir est là, plus fort que tout, lui fait quitter Thomas, sursauter à chaque tâche de bleu et permet de renouveler la rencontre. L'étudiante s'appelle Emma, mais les obstacles pour s'aimer sont grands, douloureux, blessants...le_bleu_couleur_chaude_planche

Voici une bande-dessinée au thème sensible qui traite avec maestria du désir amoureux, de l'adolescence et de l'homosexualité. La qualité graphique - ce jeu des couleurs (jamais le bleu ne m'avait semblé si chaud, effectivement, auparavant) - apporte beaucoup à une histoire qui n'est rien moins qu'universelle. Car voilà ce qui m'a frappé ici en effet, au-delà de l'homosexualité, c'est de la force du sentiment amoureux dont il est question et des choix de vie que parfois ils nous imposent. Petit bémol personnel, j'aurais aimé que la fin soit plus positive, voilà qui aurait été plus réconfortant, porteur d'un message plus clair, et pourtant je ne suis pas pour les happy-end, en général !

Editions Glénat - 14.99€ - Mars 2010

http://www.juliemaroh.com/

Cet album figure dans la sélection du Festival d'Angoulème 2011

Posté par LESECRITS à 20:53 - - Permalien [#]
Tags : ,

En Novembre, dans vos Pals

pal2il y avait toujours beaucoup de livres en attente.
Mais vous avez lu...

Lecture commune d'Anne (des mots et des notes) et de Véro (l'encreuse) - Une vie Française de Jean-Paul Dubois - Avis d'Anne : beaucoup aimé ce livre ! - Avis de Véro : un roman jubilatoire !
Vilvirt - L'Affaire Jane Eyre de Jasper Forde - C'était hilarant, un vrai coup de coeur pour l'auteur !
           La Reine des Lectrices d'Alan Bennett - léger et agréable !
           Le crime est notre affaire de Agatha Christie - J'ai passé un très bon moment avec ce recueil de nouvelles.
           Le tome 9 des aventures d'Anita Blake de L. K. Hamilton - J'ai passé un bon moment, et j'attaquerai probablement la suite très bientôt...
           La jeune fille à la perle de Tracy Chevalier - Une lecture agréable et très instructive.
Latite - Cave Canem de Danila Comastri Montanari - Un livre intéressant au niveau de l'intrigue, mais je n'ai pas accroché au personnage principal, ce qui m'a gâché ma lecture !
Aifelle - Numéro Six de Véronique Olmi - une lecture captivante !
Setsuka - Les portes du secret t1 de Maria V Snyder - Cette brique de 500 pages est tout simplement délicieuse.
              Où on va, papa ? de Jean-Louis Fournier - un énorme coup de coeur !
              La trilogie des Charmettes t1 de Eric Boisset - quelques grincements de dents !
Sharon - Le souffle de la hyène de Pierre Bottero - un très bon roman, dont il est difficile de lâcher la lecture.
             Mauvais frère de Maud Tabachnik - un roman au style agréable à lire, mais l'intrigue est trop prévisible !
             Le maître des tempêtes de Pierre Bottero - un coup de coeur.
             Projections macabres de Brigitte Aubert - un thriller historique passionnant.
             La danse des illusions de Brigitte Aubert - un roman historique très soigné.
George - La vie de Marianne de Marivaux - Un livre magistral, à lire et relire !
Alexielle - Les Yeux jaunes des crocodiles de Katherine PANCOL - une lecture laborieuse!
Valérie - Les Enquêtes de Mma Ramotswe d'Alexander McCall Smith - une lecture dépaysante et agréable.
Liza Lou - La parfaite lumière de Eiji Yoshikawa et La fête à Boro de Franck & Vautrin - deux très bonnes lectures !
Theoma - Acacia, la guerre du Mein de David Anthony Durham - emportée par le souffle de cette belle saga.
Tiphanie - Solal d'Albert Cohen
- Belle écriture, histoire sympathique mais je ne comprends pas vraiment pourquoi le livre a été si encensé !
Clara - Le joueur d'échecs de Stefan Zweig - Du grandiose, du magnifique !!!!
Kayleigh - Starfish de Peter Watts - Une lecture laborieuse. Je l'ai abandonné en cours de lecture.
Bookybook - Martin cet été de Bernard Chambaz - récit rempli d'émotion.
Sofynet - Trolls de Troy, volume 1 de Arleston et Mourier - toujours aussi drôle !
Le bilan de Typhania !
Kayleigh - Seul à savoir de Patrick Bauwen - Un roman prenant et rythmé.
              La grotte aux fées de Marie-Bernadette Dupuy - Très bonne lecture, plus prenante que les précédents tomes.

Quant à moi, j'ai lu Rien de grave de Justine Levy, et j'ai aimé. J'ai failli ne pas rendre ma copie à temps...ouf, in extrémis.

Je retiendrai de ce mois-ci...

Le combat que Vilvirt et Sharon ont tenu contre leur Pals. Elles ressortent toutes les deux gagnantes de cet affrontement livresque avec un score pour chacune de cinq livres lus... Le crime a eu la main mise sur ce challenge du mois de Novembre. Merci encore une fois pour votre motivation !! Je découvre des univers passionnants et des blogs riches.

Rendez-vous donc en Décembre, pour découvrir encore une fois les trésors cachés de vos PALs !

objectif_pal_le_retour

Sinon, il y a toujours aussi ce que j'arrive à piocher ici [clic].
Le billet flottant de Décembre apparaîtra à droite dès que possible...
La marche à suivre par ici.

Posté par LESECRITS à 17:05 - Permalien [#]
Tags :